1
2
3
4
1

Poignet

2

Coude

3

Epaule

4

Dos et abdominaux

Si le service constitue une arme du tennis, il peut très vite se retourner contre le joueur s’il est mal exécuté. C’est un des coups les plus traumatisants car il soumet les articulations des joueurs à des contraintes très élevées. Une mauvaise technique peut surcharger les articulations. En effet, une technique de service inefficace peut causer une déperdition d’énergie qui n’est pas transféré d’un segment à l’autre et provoque chez le joueur un phénomène de compensation au niveau articulaire. Des contraintes articulaires excessives, couplées à un nombre important de répétitions peuvent amener le joueur à se blesser. Il existe plusieurs erreurs techniques à éviter.

Voilà un exemple parmi d’autres : lors du relais d’appuis, si le pied arrière est ramené à côté du pied avant, cela risque de faire tourner prématurément les hanches face au filet et de provoquer un retard du bras par rapport au tronc. Dans ce cas précis, l’épaule se retrouve en situation « d’hyperangulation», tiraillée entre la hanche droite qui avance et la raquette qui reste dans le dos. Ce phénomène augmente les contraintes sur la capsule antérieure de l’épaule et peut conduire à des blessures de la coiffe des rotateurs,   des tendinopathies de l’épaule et des lésions musculaires des abdominaux.

Etudes et Publications

      1. C. Martin, B. Bideau, N. Bideau, G. Nicolas, P. Delamarche, R. Kulpa. « Energy flow during the tennis serve: comparison between injured and non-injured tennis players », American Journal of Sports Medicine, 2014;42(11):2751-60. Téléchargez la publication
      1. C. Martin, R. Kulpa, M. Ropars, P. Delamarche, B. Bideau. « Identification of pathomechanical factors during the tennis serve », Medicine and Science in Sports and Exercise, 2013;45(11):2113-9. Téléchargez la publication
      1. C. Martin, B. Bideau, M. Ropars, P. Delamarche, R. Kulpa. « Upper limb joint kinetic analysis during the tennis serve: assessment of competitive level on efficiency and injury risks », Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports. 2013 Jan 7. doi: 10.1111/sms.12043. Téléchargez la publication
      1. C. Martin. « Tennis serve biomechanics in relation to upper limb joint injuries and ball velocity », Journal of Medicine and Science in Tennis, 2014;19(2):35-39. Téléchargez la publication

Principaux résultats

    • Les joueurs de tennis soumis aux contraintes articulaires les plus élevées sont ceux qui risquent le plus de se blesser
    • Les joueurs blessés à l’épaule ont souvent un problème de timing au sein de leur chaîne cinématique car leurs épaules tournent avant leur bassin. L’ordre logique d’enchaînement des rotations n’est pas respecté.
    • Les joueurs blessés à l’épaule laissent trop longtemps leur bras « traîner » derrière l’axe des épaule lors de la phase d’armer du service. On parle d’hyperangulation de l’épaule.
    • Les joueurs qui transfèrent moins bien l’énergie entre les segments du corps lors du service sont plus exposés à  l’apparition de blessures.
56 %

joueurs experts blessés à l’épaule

37 %

joueurs experts blessés au coude

21 %

joueurs experts blessés au poignet

30 %

joueurs experts blessés au dos et/ou abdominaux